Archives de Tag: Bibliothèque

Pianocktail et piano en ballade à la bibliothèque de la Méjanes

"Le Promeneur de piano" performance-spectacle à la Méjane par la Compagnie La Rumeur

A dix heures, ce samedi matin, un buffet était dressé dans l’allée centrale de la Méjanes. Petit déjeuner offert aux visiteurs de la bibliothèque, à l’occasion de ses 201 ans. On attend aussi un spectacle, sans savoir où il se tient. La réponse nous est donnée par une voix, qui résonne au bout de l’allée. Vision fantaisiste : la procession d’une chanteuse lyrique, en robe et chapeau noir de veuve, suivie d’un piano rose, tabouret en zèbre, et sa pianiste, montés sur roue. Ils s’avancent dans notre direction, jouant comme si de rien n’était, des airs du répertoire classique, tels que le célèbre « L’amour est un oiseau rebelle » de Carmen.

Plus tard, le piano refait son apparition dans la salle principale de la bibliothèque, au milieu des usagers venus pour lire ou travailler et qui relèvent la tête, amusés. Une manière inhabituelle d’investir l’espace que proposait déjà la Méjanes, avec la tenue de concerts ou de pièces de théâtre directement entre les rangées d’étagères. Une entrave à la règle du silence et de l’ordre, associée, pour beaucoup, à l’image de la bibliothèque ? A vrai-dire, la Méjanes est un lieu de travail mais aussi de divertissement et de vie. Les différentes salles qui la compose reflètent ces usages : ainsi le piano à roue n’est-il pas venu troubler la salle d’étude, où le silence est d’or.

Ce qui apparaît, au travers des animations proposées pour ces 201 ans, est une prévalence pour des activités participatives, où les bibliothécaires se placent au niveau de leurs usagers, en privilégiant les discussions et les quiz aux conférences, les ateliers aux spectacles. Ce, tout en s’appuyant sur les collections : ainsi le quiz cinéma et littérature s’appuie sur la projection d’extraits de films empruntables à l’espace audiovisuel, et un débat accompagne la consultation faite il y a quelque temps par la bibliothèque sur les livres préférés des usagers, dont le classement est affiché à l’entrée.

Le choix de la Compagnie la Rumeur, qui propose justement des spectacles en tout lieu sauf en salle de concert, rejoint cette idée de participation. Après Promeneur de piano vient le Pianocktail: les visiteurs sont invités à déguster des cocktails fabriqués par un piano. Le principe ? Si vous aimez Boris Vian, vous le connaissez sûrement. Un piano dont les touches sont reliées à des tubes, qui délivrent quelques gouttes de boisson chaque fois qu’elles sont frappées. Lorsqu’un verre est rempli d’un assemblage de notes, un cocktail unique est crée, au goût de « la Javanaise » ou des Beatles, et un serveur l’offre à un membre du public. Un anniversaire de la bibliothèque (des usagers).

__________

Le site de la Méjanes – Cité du livre d’Aix-en-Provence

Le site de la Compagnie La Rumeur

1 commentaire

Classé dans J'y étais!

Les bibliothèques du Val d’Oise disent Wii aux jeux vidéos

par kerolic, image sous licence CC. http://www.flickr.com/photos/kerolic/3589516513/

Dans le but de proposer des animations ponctuelles, mais aussi pour permettre aux bibliothécaires du Val d’Oise de s’informer et de tenter la mise en place de consoles de jeux dans leurs établissements, la bibliothèque départementale du Val d’Oise propose désormais le prêt de trois kit « jeux vidéo ». Chacun de ces kits contient une console et ses accessoires, une sélection de jeux et un écran LCD, prêtés aux bibliothèques du département.

Ce nouveau service répond à une consultation des professionnels du Val d’Oise, paradoxalement fort demandeurs d’animations autour du jeux-vidéo alors que la place de ce dernier reste minime en bibliothèque. Ainsi, sur le total des trente-cinq bibliothèques et bibliothécaires sondés, seuls un tiers mettent à disposition des jeux pour leurs usagers. Et sont trente et un à se déclarer intéressés par une politique d’aide à l’animation centrée sur le jeux vidéo.

Le sondage révèle également une envie, de la part des professionnels, de « sauter le pas ». Ces derniers souhaitant majoritairement bénéficier de formations pour découvrir l’offre de jeux-vidéos ou d’exemples d’animations pouvant être organisées autour de ce support. Les obstacles à la mise en place des jeux sont avant tout matériels. Manque d’espace, manque de moyens ressortent plus facilement que les nuisances sonores provoquées par ces derniers.

Enfin, l’aspect convivial des jeux-vidéos séduit, avec, entre autres, une forte demande autour de la Wii. La console de Nintendo, en plus de cibler un public plus large que ses concurrentes, mise avant tout sur l’interactivité et le multi-joueur. Elle a, de fait, aidé à une certaine démocratisation du jeu vidéo, en se présentant comme une console familiale, touchant des joueurs occasionnels.

Pour les bibliothèques du Val d’Oise, l’opération semble être le début d’une transition vers le jeu vidéo, et une volonté affichée de renforcer sa place en bibliothèque. Ce tout en permettant aux professionnels de tâter le terrain avant d’investir dans un support qui reste coûteux, et c’est là sans doute l’aspect le plus utile de l’opération.

2 Commentaires

Classé dans Chroniques jeunesse