Archives de Tag: Sarah Moon

Laterna Magica: Sarah Moon, la place aux hasards

Affiche de l'édition 2011 de Laterna Magica - du 24 novembre au 24 décembre à Marseille

Jeudi 24 novembre, une porte sur l’imaginaire s’est ouverte, pour une durée d’un mois : c’est la huitième édition de Laterna Magica ! Nous étions à la rencontre avec Sarah Moon et Katy Couprie à la bibliothèque de l’Alcazar, qui inauguraient l’exposition « Le livre, l’enfant et la photographie ». Court retour d’impressions.

Sarah Moon revient sur cette photo magique, où une mouette saisie dans son vol, la tête nette et les ailes floues, fixe l’objectif. Comme si la mouette m’avait vue la première, dira la photographe, qui précisera ensuite que le cliché est un de ses seuls instantanés. Car elle travaille presque exclusivement à partir de décors, de mises en scènes. Pourtant, il serait réducteur de dire que le hasard, l’imprévisible magie, n’a pas de place dans son univers, et c’est là le paradoxe.

Si la mise en scène est la base du travail, l’imprévu survient dans la fabrication de l’image, découle d’accidents. Une autre photographie représente des palmiers et une structure métallique. Au développement de la photographie, le ciel s’est dégradé, des trous sont apparus. Pour Sarah Moon, tout « s’est dramatisé tout seul ». Le polaroïd noir et blanc avec négatifs a été l’un des supports privilégiés de son travail, parce qu’il permet justement ce type de dégradation, au hasard et au temps de laisser sa trace sur la photographie.

Le photographe n’a pas une maîtrise totale sur son support, les mises en scènes de Sarah Moon ressemblent alors à des rituels chargés d’invoquer la magie du hasard. A découvrir jusqu’au 21 janvier à la Bmvr de l’Alcazar.

__________

Le site internet de Fotokino, association à l’origine de Laterna Magica: http://fotokino.org/ ainsi que le programme.

Un article de Fabien Simode, dans l’Oeil (octobre 2008) sur un autre « instantané » de Sarah Moon.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Chroniques jeunesse, J'y étais!